Bayrou l’irresistible…

Je t’avoue ma crise de rire en regardant le premier discours de F.Bayrou à Dunkerque. Non mais : Bayrou résistant ! Rien que d’écrire cela, un sourire narquois rayonne sur mon visage. Résistant dit-il ? Ah je vois, il a très bien résisté lorsqu’il était ministre sous un gouvernement de droite. Le modem a bien résisté en envoyant les premiers des ministres sous Fillon, appâtés par “l’ouverture” de Sarkozy. Quelle belle résistance nous présente-il en participant de cette austérité et à la course aux millions d’euro qu’il espère nous imposer en sacrifice ? Quelle surenchère ! Et dire que c’est le même type qui voulait déplafonner les subventions publiques pour les établissements scolaires privés.

Oui, cela m’a fait rire, le décalage entre son arrivée peu humble en guest star dans la salle, l’abandon du orange si moqué du modem pour un symbolique bleu ciel à la Balladur, son manque d’inspiration lorsqu’il n’arrive pas à nommer le peuple qu’il qualifie de “petit gens sans nom”. Je me suis dit que si le professionnel de la politique assoiffée de pouvoir surfe sur la vague de la résistance du front de gauche, c’est qu’il estime que la réserve de voix est grande de notre côté.

Ma mine a changé ce matin lorsque tous les médias reprennent en coeur et en gros titre : “Bayrou le résistant”, sans même énoncer une des énormités qu’il a clamé dans son austérité, sans même rappeler toutes ses collaborations avec la droite. Le modem est une droite molle mais une droite quand même qui essaye de prendre le masque de la résistance comme s’il s’agissait d’une mode. Et voilà que les médias font sa campagne en coeur.

Ne te trompe pas camarade et ne te laisse pas embobiner par ces effets médiatiques. 2 minutes de réflexion dans le calme te permettront de te rappeler le vrai visage du modem.

Plus que jamais, résistons (vraiment) encore en investissant nos propres réseaux de communication, le premier média, c’est nous !

  1. resistons a publié ce billet